Retour d'expérience sur les performances de mes PEE dans de grandes entreprises

Retour d'expérience sur les performances de mes PEE

Mon épouse et moi avons la chance de travailler dans de grandes entreprises françaises qui proposent à leurs salariés la possibilité d'épargner via un PEE (Plan Epargne Entreprise) et un PERCO (Plan Epargne Retraite COllectif). Je vous ai déjà expliqué en détails dans un précédent article pourquoi le PEE est un excellent moyen d'épargner en complément du PEA et de l'assurance-vie.

Le principal avantage du PEE et du PERCO réside dans l'abondement payé par l'employeur ainsi que les offres d'actionnariat salarié qui permettent d'acheter des actions de son entreprise à prix réduit. Si votre entreprise le propose et qu'elle ne traverse pas une phase difficile (comme EDF par exemple), alors cela en vaut largement la peine. Bien sûr, il peut y avoir quelques accidents boursiers (exemple de l'automobile en 2007-2008) mais souvent la décote obtenue ainsi que l'abondement vous permet de partir avec plusieurs dizaines de pourcents de plus-values.

Voici un petit retour d'expérience personnel sur les PEE et PERCO de mon épouse et moi-même, qui travaillons dans deux entreprises du CAC 40. Depuis 2011, les performances sont impressionnantes grâce aux abondements allant de + 25 % à + 100 % sur le montant versé jusqu'à un certain plafond chaque année. De plus, nous avons bénéficié chacun d'une à deux offres d'actionnariat salarié qui nous a permis d'acquérir des actions de notre entreprise avec une décote de 30 % environ.

Ainsi, depuis 2011 grâce à ces différents avantages, nous avons obtenu les performances suivantes :
  • PEE 1 : 10 250 euros investis, valorisés aujourd'hui à 32 652 €, soit 18 % de rendement brut annuel
  • PERCO 1 : 18 447 euros investis, valorisés aujourd'hui à 65 445 €, soit 20 % de rendement brut annuel
  • PEE 2 : 4 191 euros investis, valorisés aujourd'hui à 7 258 €, soit 8 % de rendement brut annuel
  • PERCO 2 : 5 783 euros investis, valorisés aujourd'hui à 12 241 €, soit 11 % de rendement brut annuel
Et encore : c'est sans compter le fait qu'investir son intéressement et sa participation dans son PEE ou PERCO vous permet d'être exonéré d'impôt sur les revenus sur ces montants ! Soit un gain supplémentaire non négligeable selon votre tranche d'imposition...

En répartissant bien votre épargne salariale sur différents supports (actions monde, obligations, monétaires, etc.) pour réduire la volatilité, et en profitant de tous les avantages offerts par l'abondement employeur ainsi que les offres d'actionnariat salarié, je peux vous affirmer que les PEE et PERCO vous offriront une performance inégalable sur le long terme !

N'oubliez pas de sécuriser vos gains dès que vous le pouvez lors d'événements personnels qui permettent le déblocage anticipé des fonds (mariage, naissance ou adoption, achat d'un logement principal, changement d'entreprise, etc.).

Les PEE et PERCO peuvent vous offrir des performances inégalables !

Trackers et ETF : faut-il privilégier les dividendes par capitalisation ou distribution ?

Quel choix privilégier entre les dividendes par capitalisation et par distribution ?

Il existe deux méthodes de paiement des dividendes pour les fonds indiciels (ETF) appelés aussi trackers : soit la capitalisation ou soit la distribution. Avant toute chose, il est important de comprendre comment fonctionne le mécanisme financier de détachement des dividendes. C'est un système complexe mais qu'on peut simplifier de la manière suivante : quelques jours ou semaines avant son paiement, le dividende d'une action est détaché. Cela signifie que tous les porteurs d'actions juste avant ce détachement seront bien payés de ce dividende, et ceux qui achèteront l'action juste après ce détachement devront attendre le prochain dividende (s'il a lieu évidemment). Ainsi, la conséquence directe est que l'action va diminuer mécaniquement du montant de ce dividende : en effet, la valeur de l'entreprise diminue du même montant que la somme totale des dividendes versés aux actionnaires, c'est un transfert de valeurs en quelque sorte, de l'entreprise vers les actionnaires.

Le type de paiement des dividendes est toujours indiqué dans le DICI (Document d'Informations Clé pour l'Investisseur).

Extrait de la documentation DICI du tracker Amundi MSCI World LU1681043599

Le dividende peut être payé en numéraire : dans ce cas, le porteur d'actions va recevoir un paiement sur son plan épargne actions ou assurance-vie ou autres, du montant de ce dividende. Parfois, l'entreprise peut proposer le paiement en actions et dans ce cas, ce sont de nouvelles actions qui seront ajoutées au portefeuille de l'investisseur. Dans le cadre d'un fonds investis de type ETF ou trackers, les dividendes peuvent être versés en numéraire au porteur, et on parle dans ce cas de dividendes distribués.

L'autre méthode de paiement consiste à réinvestir automatiquement dans le fonds indiciel le montant des dividendes. On parle dans ce cas de dividendes capitalisés. Dans le cadre de la capitalisation, la valeur de la part du fonds va augmenter mécaniquement du même montant que les dividendes.

On peut donc imaginer qu'à première vue, que ce soit par capitalisation ou distribution, cela est neutre pour l'investisseur. En fait, deux différences non négligeables doivent être prise en compte : premièrement, dans le cadre d'une politique de paiement par distribution des dividendes, ces derniers doivent être réinvestis sinon ils resteront sous forme d'espèces sur le compte de l'investisseur. Et réinvestir ces sommes a un coût notamment les frais lors du passage d'ordre. Deuxièmement, la fiscalité a un impact sur les performances : dans le cadre de dividendes capitalisés, vous ne paierez pas d'impôt sur les revenus à chaque paiement de dividendes, et ils seront totalement réinvestis. Donc en pratique, la méthode de paiement des dividendes a bien de l'importance et je vous conseille sans hésiter de privilégier la méthode par capitalisation.

En fait, le seul avantage de la méthode par distribution est que vous pouvez choisir dans quoi réinvestir vos dividendes. Par exemple, vous pouvez choisir d'investir dans d'autres fonds. Vous pouvez aussi décider de retirer ces dividendes de votre plan d'épargne pour vos dépenses personnelles mais attention à l'imposition fiscale ! De plus, la méthode de distribution permet de mieux voir la quantité de dividendes perçus, et cela rassure certains investisseurs. C'est pour ces raisons que certains investisseurs privilégient la méthode de paiement des dividendes par distribution...

La puissance des marchés prédictifs

Ce n'est pas de la voyance mais presque !

On dit que la bourse est un marché d’anticipation. Cela signifie que les prix des produits cotés reflètent les attentes des investisseurs, et non les résultats du moment présent. Ainsi, quand une entreprise publie d’excellents résultats mais que les analystes financiers s’y attendaient depuis longtemps, généralement le cours de l’action reste plutôt insensible. Il peut même baisser si les résultats sont moins excellents que prévus !

Le fait que la bourse anticipe les résultats à venir est très méconnu des particuliers et peu expliqué dans les médias. Certaines personnes peuvent être surprises et étonnées de voir des entreprises valorisées très chères alors qu’elles ne sont absolument pas rentables : c’est parce que le marché anticipe une forte croissance et rentabilité dans les prochaines années. Cet aspect prédictif est une caractéristique essentielle des marchés financiers. Lorsque les cours d’une action subissent de fortes variations, c’est souvent dû à l’annonce de nouvelles dont la probabilité était faible ou alors après de véritables surprises. On dit souvent que les cours reflètent toutes les informations, rumeurs et projections possibles à l’instant présent dans le cas de marchés efficients.

Plus généralement, on parle de marchés prédictifs tout marché où des agents s’échangent des actifs (matériels ou non) dont la valeur dépend d’événements futurs. La bourse est un exemple de marché prédictif (par exemple : les prix des actions reflètent les performances futures d’une entreprise). Il en existe d’autres comme les plateformes de paris sportifs ou le célèbre Hollywood Stock Exchange (malheureusement inaccessible en France) qui estime les futures recettes du box-office américain.

Les chercheurs se sont souvent posés la question de l’efficacité des marchés prédictifs par rapport à d’autres méthodes comme les sondages pour prédire l’avenir. De nombreuses études ont montré que les marchés prédictifs étaient plus fiables que les sondages. Bien sûr, cela nécessite d’avoir beaucoup d’échanges et de parieurs, et que ces parieurs y trouvent un intérêt financier ou une incitation à faire les meilleurs pronostics.

Hypermind, le marché prédictif à la française


Hypermind est une plateforme française de marchés prédictifs

En France, il existe la plateforme Hypermind qui propose d’acheter et de vendre des « réponses » à des questions sur des événements futurs. Ainsi, il est possible de parier sur des élections politiques, des décisions économiques ou d’autres événements liés à l’actualité. Les réponses ont une cote qui représente la probabilité de réalisation d’un événement. Les meilleurs parieurs gagnent des bons d’achats Amazon, c’est ce qui incite à faire les meilleurs pronostics possibles.

La méthode est loin d’être infaillible mais elle offre une autre vision que les sondages ou les études. Par exemple, Hypermind n’a pas su « prédire » la victoire de Donald Trump mais la probabilité de sa victoire (ou le prix de cet événement) était quand même de 20 % à quelques jours du vote, donc loin d’être négligeable.

Betty News, le nouveau site pour parier sur l'actualité


Betty News, le nouveau site pour parier sur l'actualité

Depuis cette année, Guillaume Dubois, ancien dirigeant de BFMTV et de L'Express, a lancé le site de paris en ligne Betty News qui permet aux internautes de parier gratuitement sur des événements liés à l'actualité comme le box-office cinéma, les matchs sportifs ou encore les faits politiques.

Une fois inscrit, vous recevez une cagnotte de 200 bcoins, la monnaie du site pour faire les paris, et vous pouvez miser sur les différents événements. En utilisant mon code parrainage "laubetty" lors de votre inscription, vous pouvez bénéficier d'un bonus sur votre cagnotte initiale.

Chaque semaine, un classement des meilleurs parieurs est établi, et 1 000 euros est distribué sur les 20 premiers. Il faut donc être vraiment bon ou alors avoir beaucoup de chances. Les gains sont ensuite virés via PayPal ou sur un RIB. Il n'y a aucune obligation d'achat ni contrainte, tout comme Hypermind. La différence avec Hypermind est que le classement est hebdomadaire, et que le fonctionnement des paris est plus proche des sites de paris classiques alors que Hypermind se rapproche plutôt d'une plateforme boursière.

Quant au modèle économique, il reste à éprouver : pour le moment, le site n'a pas de publicités et n'a pas de questions sponsorisées mais cela finira par arriver avec le temps pour rentabiliser les investissements et assurer les paiements des meilleurs parieurs.