Risque et rendement associés aux placements en bourse

La finance pour tous, un excellent site pour apprendre l'économie

L'excellent site La finance pour tous a publié il y a quelques temps un article fort intéressant et toujours d'actualité sur le rendement et le risque associés aux placements en actions.

En résumé, l'article montre que :
  • Plus vous détenez longtemps vos actions et que vous réinvestissez les dividendes versés, plus vous réduisez le risque lié à la volatilité des marchés.
  • Sur les 25 dernières années, si vous aviez investi sur le CAC All-Tradable (indice regroupant la plupart des entreprises côtées sur la Bourse de Paris) alors vous auriez eu un rendement annuel de 6,6%, inflation déduite !
  • Les actions d'entreprises françaises offrent un meilleur rendement (dividendes réinvestis) sur le long terme que les obligations d'état, l'or ou le Livret A.
  • Si on ne tient pas compte des dividendes versés, alors la performance des actions est plutôt médiocre. Peu de gens en ont conscience et c'est dommage car ils regardent le plus souvent les performances des actions sans tenir compte des dividendes, ce n'est donc pas pertinent. Pour rappel, le CAC 40 est aussi un indice qui ne tient pas compte des dividendes.
Tout ceci est expliqué et illustré dans la très bonne infographie ci-dessous. Merci La finance pour tous ! Et pour celles et ceux qui veulent se lancer dans l'aventure boursière, sachez qu'investir son argent dans un PEA reste un jeu d'enfants, il suffit simplement d'être bien informé(e) !

Rendement et risque des placements en bourse

Comment investir sur des sociétés étrangères dans un PEA ?

Investir à l'international est bien possible dans un PEA

Acheter de manière espacée dans le temps des trackers MSCI World est de loin la meilleure manière d'investir votre argent sur le long terme dans un PEA. Les deux principaux trackers MSCI World éligibles dans un PEA sont celui d'Amundi (LU1681043599) et celui de Lyxor (FR0011869353).

Mais comment se fait-il qu'on puisse investir dans des trackers MSCI World, composés d'actions d'entreprises étrangères, dans un PEA qui est normalement réservé pour des actions d'entreprises en zone euro ? Cette question revient souvent et je tente ici de l'expliquer simplement.

Quelles sont les actifs financiers éligibles dans un PEA ?

Les actions éligibles dans un PEA sont celles d'entreprises ayant leur siège en Union Européenne (plus quelques autres pays comme la Norvège et l'Islande) et soumises à l'impôt sur les sociétés.

Dans un PEA, on peut aussi acheter des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières). Ce sont des actifs financiers pilotés par des gérants financiers qui peuvent être investis en actions, obligations et/ou tout autre produit financier.

Pour être éligible au PEA, un OPCVM doit contenir au moins 75% d'actions compatibles d'un PEA. Et c'est là que réside toute l'astuce qui va vous permettre d'investir dans le monde entier grâce à la ruse des ingénieurs financiers.

En effet, un tracker MSCI World éligible au PEA est constitué d'au moins 75% d'actions d'entreprises compatibles du PEA. Le reste est composé d'actions d'entreprises non éligibles (exemples : Apple, Google, Facebook...) et aussi de produits dérivés de type contrat swap. En finance, les contrats swap sont des actifs qui permettent, de manière prédéfinie, un échange de flux financiers entre deux acteurs (des banques ou des fonds d'investissements par exemple).

Ainsi, pour simplifier, dans un tracker MSCI World éligible au PEA, l'émetteur du tracker (Amundi ou Lyxor) échange la performance de son panier d'actions (les fameux 75% d'entreprises éligibles) contre la performance de l'indice MSCI World. Et avec qui est fait cet échange ? Une autre banque ou un autre investisseur, qui est appelé dans ce schéma, la contrepartie.

Un tracker qui utilise des contrats swap pour suivre la performance d'un indice est appelé tracker à réplication synthétique, contrairement à un tracker à réplication physique qui est composé uniquement d'actions de même composition que son indice de référence. Par exemple, un tracker physique sur le CAC 40 sera composé d'actions des 40 entreprises du CAC 40, dans les mêmes proportions que cet indice boursier.

De quoi est composé le MSCI World ? Voici les 10 plus grosses lignes et la répartition géographique.

Composition du MSCI World

Quels sont les risques inhérents aux trackers d'actions d'entreprises étrangères ?

Plusieurs questions légitimes peuvent se poser lorsqu'on achète des trackers synthétiques. Déjà, que se passe-t-il si l'émetteur du tracker fait faillite (Amundi ou Lyxor dans notre cas) ? C'est très peu probable pour ces entreprises, mais en finance, sur le long terme, tout reste envisageable. Dans cette situation, il faut bien se rappeler que les trackers achetés ne sont pas des actions d'Amundi ou de Lyxor. Peu importe la situation financière de l'émetteur, vous possédez des parts dans d'autres entreprises. De plus, c'est bien vous le propriétaire du tracker, et non l'émetteur. Donc normalement, cela n'aura pas d'impact. Sauf qu'il faudra rapidement trouver un repreneur pour assurer la gestion du tracker ! En effet, c'est l'émetteur qui fait le marché sur ses trackers. Si Amundi ou Lyxor fait faillite, il est quasi-certain qu'une autre banque rachètera leurs activités pour un prix dérisoire et se chargera de continuer à gérer leurs trackers.

Autre question délicate : que se passe-t-il si la contrepartie du tracker synthétique fait faillite ? La contrepartie est l'acteur financier (banque ou autre) qui accepte d'échanger la performance de l'indice avec le panier d'actions du tracker. Dans ce cas-là, le contrat swap ne vaudra plus rien et seul les actions restantes auront une valeur. Mais rien ne garantit qu'elles suivront la performance du MSCI World (dans notre cas). Cependant, avec les systèmes d'assurance et les contraintes règlementaires, il est aussi très peu probable que la faillite d'une contrepartie perturbe durablement tous les trackers émis par Amundi ou Lyxor.

Enfin, sachez que des écarts de performance entre un tracker et son indice sous-jacent peuvent être aussi liés aux fluctuations des monnaies. En effet, beaucoup d'actions d'entreprises du MSCI World ne sont pas cotées en euros mais plutôt en dollars ou yen ou livre sterling. Ainsi, si l'euro subit de très fortes variations par rapport à ces devises (exemple : effondrement de la monnaie euro ou au contraire hyper déflation), cela peut engendrer des écarts de performance par rapport à l'indice de référence même s'ils sont généralement très faibles et finissent par être résorbés.

En résumé, les trackers MSCI World, même synthétiques, sont des actifs financiers fiables sur lesquels on peut investir sereinement. Ce sont aussi le meilleur moyen de diversifier son portefeuille dans un PEA, et ils sont donc bien moins risqués qu'investir dans quelques actions françaises par exemple. Ce ne sont absolument pas des produits spéculatifs complexes (comme des warrants, turbos ou autres options financières).

Il est donc bien possible d'investir son argent sur des sociétés étrangères dans un PEA. Et je vous le conseille très fortement car la zone européenne ne représente qu'une petite partie de l'économie mondiale.

Les trackers MSCI World, un investissement solide et diversifié à long terme

Liste 2019 des meilleurs trackers ou ETF éligibles au PEA

Liste des meilleurs trackers et ETF éligibles au PEA

Les fonds indiciels trackers appelés aussi ETF (Exchange Traded Funds) ont le vent en poupe depuis plusieurs années. De nouveaux émergent régulièrement et les investisseurs en raffolent. Je vais essayer de résumer ici les meilleurs trackers ou ETF éligibles dans un PEA pour l'année 2019. Dans un autre billet, j'ai expliqué comment ces trackers peuvent être éligibles malgré les règles strictes des PEA.

Avant d'acheter un tracker ou un ETF, je vous conseille de lire le DICI (Document d'Information Clé pour l'Investisseur) qui vous donnera tous les détails à savoir sur le tracker. Et n'oubliez pas de vérifier s'il est bien éligible au PEA via votre plateforme boursière. Enfin, je vous conseille de vous assurer que l'encours sur le tracker est suffisamment important pour assurer la liquidité du produit (c'est-à-dire la possibilité de l'acheter et le vendre facilement).

Trackers ou ETF MSCI World

Les deux principaux émetteurs de trackers MSCI World éligibles au PEA sont Amundi et Lyxor, à ma connaissance jusqu'à maintenant. Ces trackers vous offriront le meilleur couple rendement / risque dans un PEA, pour des frais de gestion extrêmement faibles.
  • AMUNDI ETF MSCI WORLD UCITS ETF EURO (CW8) - LU1681043599
  • AMUNDI ETF MSCI WORLD UCITS ETF USD (CW8U) - LU1681043672
    • Identique au précédent sauf qu'il est coté en USD.
  • LYXOR UCITS ETF PEA MSCI WORLD C-EUR (EWLD) - FR0011869353
Je vous conseille de prendre un mix de ces trois trackers, pour diversifier au maximum votre portefeuille et vous prémunir en cas de problèmes sur les émetteurs ou les contreparties de ces trackers.

Trackers ou ETF S&P 500

Le S&P 500 est l'indice phare de la bourse américaine. Ces trackers vous permettent d'investir facilement dans les 500 plus grandes entreprises cotées des Etats-Unis, qui reste pour le moment la première économie mondiale et toujours dans une dynamique positive.
  • AMUNDI ETF S&P 500 UCITS ETF EURO (500) - LU1681048804
  • AMUNDI ETF S&P 500 UCITS ETF USD (500U) - LU1681049018
    • Identique au précédent sauf qu'il est coté en USD.
  • LYXOR PEA S&P 500 UCITS ETF C-EUR (PSP5) - FR0011871128
  • BNP PARIBAS EASY S&P 500 UCITS ETF USD (ESDD) -  FR0011550680

Trackers ou ETF marchés émergents

Les pays émergents sont souvent une zone priviligiée des investisseurs. Ces pays sont encore sous-représentés dans les indices boursiers mondiaux comme le MSCI World. Vous pouvez accentuer votre exposition à cette zone à travers les trackers suivants.
  • AMUNDI ETF MSCI EMERGING MARKETS UCITS ETF EUR (AEEM) - LU1681045370
  • AMUNDI ETF MSCI EMERGING MARKETS UCITS ETF USD (AUEM) - LU1681045453
    • Identique au précédent sauf qu'il est coté en USD.
  • LYXOR UCITS ETF PEA MSCI EMERGING MARKETS C-EUR (PLEM) - FR0011440478
  • EASY ETF NEXT 11 (E11) - FR0010616656
    • Ce tracker est investi dans les pays considérés comme les prochains grands émergents (Corée, Mexique, Indonésie, Turquie, Philippines et Egypte). Il offre ainsi une exposition différentes des trackers "Pays Emergents" classiques.
  • LYXOR SOUTH AF PEA (FTSE JSE TOP40) - FR0011871144
    • Ce tracker permet d'investir dans l'économie sud-africaine à travers les 40 plus grandes capitalisations de la bourse de Johannesburg, aujourd'hui considéré comme un des pays africains les plus stables et à fort potentiel de croissance.
Il peut être tentant d'investir dans ces pays dont on parle souvent et qui sont en pleine mutation économique. Cependant sachez qu'il y a aussi beaucoup d'attentes sur ces marchés, et les valorisations sont parfois excessives. Ces indices boursiers ne sont pas à l'abri de bulles spéculatives. N'oubliez pas que les marchés anticipent, et que la forte croissance économique de cette zone est déjà prise en compte dans les cours des actions...

Trackers ou ETF EuroStoxx et zone Europe

L'EuroStoxx 50 est l'indice phare des bourses européennes et regroupe les 50 plus grosses capitalisations de la zone Euro. Il existe aussi bien d'autres indices plus ou moins larges qui permettent de suivre la performance des entreprises européennes.
  • AMUNDI ETF EURO STOXX 50 UCITS ETF DR EUR (C50) - LU1681047236
  • LYXOR EURO STOXX 50 (DR) UCITS ETF D-EUR (MSE) - FR0007054358
  • VANGUARD FTSE DEVELOPED EUROPE UCITS ETF (VEUR) - IE00B945VV12
    • Ce tracker est dit à réplication physique, c'est-à-dire qu'il est composé exactement des mêmes actions que l'indice qu'il suit. Ses frais de gestion sont très faibles à 0,12 %. Il réplique la performance de l'indice FTSE Developed Europe sans les entreprises du Royaume-Uni.
  • VANGUARD FTSE DEVELOPED EUROPE EX UK UCITS ETF (VERX) - IE00BKX55S42
    • Ce tracker est dit à réplication physique, c'est-à-dire qu'il est composé exactement des mêmes actions que l'indice qu'il suit. Ses frais de gestion sont très faibles à 0,12 %. Il réplique la performance de l'indice FTSE Developed Europe sans les entreprises du Royaume-Uni.
Après avoir connu de dures périodes, de nombreux investisseurs décident de parier de nouveau sur cette zone économique. Vous pouvez accentuer votre exposition aux entreprises européennes en utilisant ces trackers.

Trackers ou ETF petites et moyennes capitalisations

Tout comme les pays émergents, les entreprises de taille moyenne sont, évidemment, peu représentées dans les grands indices boursiers. Cependant, leurs actions offrent le plus souvent un rendement bien plus élevés (pour une volatilité plus forte, bien entendu).
  • AMUNDI ETF EURO STOXX SMALL CAP UCITS ETF (ESM) - FR0010900076
  • AMUNDI ETF EUR MID (CEM) - LU1681041544
  • AMUNDI ETF RUSSELL 2000 UCITS ETF EUR (RS2K) - LU1681038672
    • Ce tracker permet de suivre l'indice phare des petites capitalisations américaines.
  • AMUNDI ETF RUSSELL 2000 UCITS ETF USD (RS2U) - LU1681038839
    • Identique au précédent sauf qu'il est coté en USD.
  • LYXOR ETF MSCI EMU SMALL CAP UCITS ETF (MMS) - LU1598689153
    • Ce tracker permet de suivre les petites et moyennes capitalisations de la zone Euro.
  • LYXOR ETF CAC MID (CACM) - FR0011041334
  • LYXOR ETF PEAPME (PEAP) - FR0011770775
    • Ce tracker est éligible PEA et aussi PEA-PME. Il est composé de 40 petites et moyennes capitalisations françaises, très concentré sur les 10 premières lignes, ce qui le rend plus risqué et volatil.

Trackers ou ETF CAC 40

Le CAC 40 est l'indice boursier le plus célèbre en France. Il regroupe les 40 entreprises françaises côtées les plus importantes et liquides. C'est loin d'être un indice diversifié mais vous pouvez être tenté d'investir sur cet indice si vous appréciez les entreprises françaises ou si vous cherchez de faibles frais de gestion. Un autre grand avantage des entreprises françaises est que les dividendes ne sont pas taxés à la source par le pays d'origine contrairement aux entreprises étrangères. Cela peut sembler minime mais cet effet fiscalité donne un petit bonus de 0,2 % à 0,6 % aux trackers CAC 40.
  • LYXOR CAC 40 UCITS ETF (CAC) - FR0007052782
  • AMUNDI CAC 40 UCITS ETF (C40) - LU1681046931
  • COMSTAGE CAC 40 UCITS ETF (Z40) - LU0419740799

Trackers ou ETF obligataires

Depuis début 2019, Lyxor a lancé le tout premier tracker obligataire éligible au PEA qui suit l'indice FTSE MTS Eurozone Government Bond IG Index, un indice qui suit l'évolution des obligations d'Etat de la zone Euro. A ce jour, c'est le seul ETF obligataire que vous pouvez acheter au travers de votre PEA donc profitez-en pour diversifier un peu votre profil de risque et rendement.
  • LYXOR PEA OBLIGATIONS ETAT EURO UCITS ETF (OBLI) - FR0013346681

Trackers ou ETF smart beta

Le smart beta est une stratégie d'investissement qui combine la gestion passive avec une dose de gestion active particulière. Pour simplifier, l'idée est que les indices classiques ne sont pas les plus efficients car basés sur la capitalisation boursière, et donc pour améliorer le rendement sur le long terme, un tracker ou ETF smart beta va utiliser d'autres règles de pondération des actions : en fonction des dividendes, d'indicateurs techniques, de la volatilité, etc.

Les trackers ou ETF smart beta ont pour ambition d'offrir de meilleurs rendements que les trackers classiques mais sont un peu plus risqués et un peu plus chers en termes de frais de gestion. Il y a encore débat sur leur efficacité sur le long terme.
  • AMUNDI MSCI EUROPE VALUE FACTOR UCITS ETF (CV9) - LU1681042518
    • Ce tracker utilise la stratégie value factor basée sur les ratios de valeurs de l'entreprise.
  • AMUNDI MSCI EUROPE HIGH DIVIDEND FACTOR UCITS ETF (CD9) - LU1681041973
    • Ce tracker utilise une stratégie pour surpondérer les actions offrant de hauts dividendes.
  • AMUNDI MSCI EUROPE MINIMUM VOLATILITY FACTOR UCITS ETF (MIVO) - LU1681041627
    • Ce tracker surpondère les actions ayant une volatilité historique plus faible que la moyenne.
  • AMUNDI MSCI EUROPE MOMENTUM FACTOR UCITS ETF (MCEU) - LU1681041460
    • Ce tracker utilise la stratégie value factor basée sur un indicateur technique mesurant l'évolution des cours.

Trackers ou ETF short ou baissiers

Je vous déconseille d'en acheter pour deux raisons. La première est qu'avec l'effet beta slipping, la valeur de ces trackers est mécaniquement en baisse sur le long terme. De plus, ce sont des purs produits spéculatifs sur le court terme. Donc, à n'acheter que si vous êtes sûr et certain que le marché va fortement baisser sur les prochains jours (et dans ce cas, bravo, vous avez des dons de voyance !).
  • LYXOR UCITS ETF SHORT CAC 40 (SHC) - FR0010591362
    • Ce tracker montera de x % quand l'indice CAC 40 baissera de x %.
  • LYXOR UCITS ETF CAC 40 DAILY DOUBLE SHORT (BX4) - FR0010411884
    • Plus radical encore avec un effet de levier, ce tracker montera de 2x % quand l'indice CAC 40 baissera de x %. 

Trackers ou ETF monétaires

Quant aux trackers monétaires, je préfère ne pas en parler tant leurs performances sont mauvaises à cause des taux d'intérêt bas. En effet, bien souvent, les taux étant si bas, les frais de gestion font que structurellement, un tracker monétaire voit sa valeur baisse sans cesse petit à petit. Mieux vaut garder des liquidités.

N'hésitez pas à compléter dans les commentaires ci-dessous les autres trackers que vous trouvez intéressants !

Les trackers vous facilitent la vie pour investir votre argent

Les meilleurs clubs des actionnaires en 2019

Les meilleurs clubs des actionnaires pour augmenter encore plus son rendement

Peu d'investisseurs particuliers le savent, mais il existe de nombreux avantages à adhérer aux clubs des actionnaires. Les clubs des actionnaires sont des groupes créés par les entreprises cotés pour offrir des avantages à leurs actionnaires et tenter ainsi de les fidéliser. Pour y adhérer, il faut souvent remplir un formulaire et fournir une preuve de détention des actions de l'entreprise. Parfois, il faut aussi détenir les titres au nominatif (j'explique cette notion en fin d'article).

Même si je défends l'idée que la meilleure stratégie pour investir pour un particulier est l'investissement passif via les trackers ETF MSCI World, il peut devenir intéressant de détenir certaines actions en direct pour profiter de leurs clubs des actionnaires.

Quels sont les meilleurs clubs des actionnaires ?

Pour moi, le meilleur club des actionnaires est celui de la Compagnie des Alpes. Si vous possédez au moins 200 actions au 30 septembre de l'année, vous pouvez choisir entre 2 formules : soit 2 jours de forfaits de ski offerts parmi les stations du Groupe, soit 2 entrées parmi les parcs d'attractions du Groupe. C'est un avantage très intéressant puisque cela peut représenter jusqu'à 150 € par an, soit plus de 3 % de rendement supplémentaire ! Et si jamais vous avez plus de 400 actions, alors vous triplez ces avantages, soit plus de 4,5 % de rendement supplémentaire. Un conseil malin : lors des crises boursières, faites le plein d'actions Compagnie des Alpes car les prix des parcs d'attraction ou des forfaits de ski, eux, ne baisseront pas.

L'offre découverte hiver du club des actionnaires de la Compagnie des Alpes
 L'offre découverte été du club des actionnaires de la Compagnie des Alpes

Accor propose aussi un très bon club des actionnaires. La condition est de détenir au moins 50 actions Accor (environ 2 000 € à ce jour). Le principal avantage est que vous devenez ainsi membre Gold et bénéficiez de nombreux avantages : réductions pouvant aller jusqu'à 7 %, accueil prioritaire, traitement VIP, boissons de bienvenue, surclassement selon les disponibilités, etc. Sans ce club des actionnaires, il vous faudra passer plus de 30 nuits par an dans des hôtels Accor pour espérer avoir le statut Gold.

D'autres entreprises offrent aussi des visites gratuites, des réductions sur certains produits ou des offres inédites pour leurs actionnaires comme LVMH, Pernod Ricard, Axa, etc. Mais pour le moment, je n'ai rien trouvé de très différenciant ou de suffisamment intéressant...

Comment avoir une preuve de détention de titres ?

Souvent pour intégrer un club des actionnaires, il vous faudra fournir un justificatif de détention de titres. Pour obtenir un tel document, bien souvent il suffit de contacter sa banque ou son courtier. Chez Fortuneo par exemple, un simple e-mail à travers la plateforme de contact permet d'obtenir une preuve de détention de titres.

Que signifie détenir des titres au porteur ou au nominatif ?

La plupart du temps, les actionnaires individuels possèdent les titres (ou actions) d'entreprise au porteur, c'est-à-dire que la société ne les connait pas et que seul leur intermédiaire financier (banque ou courtier) sait que son client possède ces titres.

Pour se faire connaitre de la société en tant qu'actionnaire, il faut posséder les titres au nominatif. Il existe deux types de nominatifs : le nominatif pur ou le nominatif administré.

Pour posséder des actions au nominatif pur, il faut passer directement par la société qui assurera la gestion administrative de vos actions. Posséder des titres au nominatif pur vous permet d'avoir une relation de longue durée et de confiance avec la société, et bien souvent, cela vous offre de nombreux avantages (exemple : Air Liquide avec ces actions gratuites en plus).

Pour le nominatif administré, il faut faire une démarche auprès de sa banque ou de son courtier. Les titres seront toujours inscrits auprès de votre banque mais elle fera la démarche vers la société pour vous faire connaitre en tant qu'actionnaire, et cela peut vous apporter des avantages comme les actions au nominatif pur.

Le principal intérêt de passer au nominatif est de pouvoir accéder à certains avantages qu'offre la société, mais attention, les entreprises n'offrent pas toujours des avantages à être actionnaire ! De plus, le nominatif n'est pas toujours nécessaire pour profiter de l'éventuel club des actionnaires. Donc renseignez-vous avant pour voir si cela vaut le coup, car bien souvent, détenir au porteur ses actions est largement suffisant.

Les trackers MSCI World : la clé de l'investissement passif

L'investissement progressif et passif est la clé du succès pour un investisseur particulier

L'investissement progressif et passif est la clé du succès pour un investisseur particulier. Je vous l'expliquais dans un précédent billet sur l'investissement passif : la meilleure façon d'investir votre argent en bourse sur le long terme est d'acheter de manière étalée dans le temps un fonds ETF ou tracker largement diversifié. Et la clé de cette méthode réside dans les trackers MSCI World.

Les trackers MSCI World sont la clé de l'investissement passif

En finance, un tracker ou fonds indiciel ETF (Exchange Traded Funds) est un produit financier coté, qui s'échange comme une action, et dont l'objectif est de reproduire la performance d'un indice boursier. Le MSCI World est l'indice boursier qui regroupe les 1 656 plus grandes capitalisations boursières du monde. C'est l'indice incontournable pour refléter la performance des marchés boursiers dans le monde. A titre de comparaison, le CAC 40 est l'indice boursier qui regroupe les 40 plus grandes capitalisations boursières françaises. Cet indice est donc beaucoup moins diversifié que le MSCI World.

En achetant un tracker MSCI World, c'est comme si vous achetiez des parts dans les 1 656 grandes entreprises du monde qui composent cet indice. Il n'y a rien de mieux pour avoir un portefeuille diversifié et donc minimiser les risques (ne pas être exposé à un secteur particulier ou une région géographique particulière).

Ci-dessous, j'ai comparé la performance de 1970 à 2016 de l'indice MSCI World et celui de l'inflation. Les chiffres sont sans appel. Si vous aviez investi 1 000 € en 1970, vous aurez aujourd'hui plus de 70 000 € avec une performance égale au MSCI World contre un peu moins de 7 400 € avec un performance égale à l'inflation. En rendement annualisé, cela nous donne environ 9,7 % pour le MSCI World contre 4,3 % pour l'inflation.

  MSCI World versus Inflation en France

Impressionnant ? Oui mais parfaitement logique et prévisible. En effet, les 1 656 plus grandes entreprises du monde sont censées être rentables et générer du profit régulièrement. Sinon elles font faillite, et sortent donc de l'indice MSCI World (comme dans tout indice boursier, le panier de valeurs évolue au cours du temps).

Sources du graphique : Wikipedia et France Inflation.

Comment trouver puis acheter des trackers MSCI World ?

Aujourd'hui, les principaux émetteurs de trackers MSCI World éligibles au PEA sont Amundi et Lyxor. Ce sont deux grandes entreprises de gestion d'actifs, fiables et réputées. Pour trouver et acheter leurs trackers MSCI World éligibles au PEA, rien de plus facile : il suffit de chercher puis d'acheter les codes suivants, appelés codes ISIN (International Securities Identification Number).

LU1681043599 : AMUNDI ETF MSCI WORLD UCITS ETF (CW8)
FR0011869353 :  LYXOR UCITS ETF PEA MSCI WORLD C-EUR (EWLD)

Et voilà ce que ça donne, par exemple, sur un compte Fortuneo.

Exemple de trackers MSCI World dans un PEA de Fortuneo

Pourquoi les trackers MSCI World sont si avantageux pour l'investisseur particulier ?

Pour diversifier un portefeuille, mieux vaut acheter un tracker plutôt que d'acheter des centaines d'actions car vous vous ruinerez en frais de courtage.

Ensuite, un tracker MSCI World est votre seule solution pour investir dans le monde entier à travers un PEA. En effet, le PEA ne permet pas d'acheter en direct des actions d'entreprises étrangères à la zone Euro. Mais grâce à un mécanisme que nous détaillerons plus tard, certains trackers MSCI World sont bel et bien éligibles dans un PEA.

Enfin, les trackers ont des frais de gestion très réduits (inférieur à 0,5 %) contrairements à des fonds gérés activement (où les frais peuvent largement dépasser les 2% !). En effet, un tracker ne fait que répliquer la composition d'un indice boursier et ne cherche pas à surperformer le marché via une gestion active et coûteuse. Les frais de gestion peuvent significativement réduire la performance de votre portefeuille, il ne faut donc pas les négliger.

Quand et combien acheter de trackers MSCI World ?

Déjà la règle d'or est de n'investir que l'argent dont vous n'avez pas besoin sur le court terme. Ensuite, il faut acheter un certain montant qui vous permette d'amortir les frais de courtage. Dans la plupart des banques en ligne, les frais de courtage ont un talon minimum de l'ordre de 5 à 10 euros. Pour un montant de 1 000 €, cela représente 0,5 à 1 % ce qui est le maximum acceptable. N'oubliez pas que vous payez les frais de courtage à l'achat et à la vente, ce qui double leur impact !

Achetez donc au moins 1 000 € de trackers MSCI World pour amortir ces frais. Se pose ensuite la question de quand acheter. Si vous êtes un devin, alors achetez quand les marchés sont au plus bas. Et si vous êtes comme le commun des mortels, alors achetez quand vous avez l'argent disponible à être investi. Peu importe quand, l'idée est d'étaler les achats et surtout ne pas tout acheter d'un coup.

Si vous achetez une grande somme d'un coup, alors vous prenez le risque d'acheter avant une baisse importante des cours, et d'être donc un peu coincé pendant longtemps. Si vous étalez vos paiements, alors vous lisserez les fluctuations des marchés boursiers. L'astuce consiste à investir le même montant tous les X mois ou tous les ans (par exemple : 2 000 € tous les 6 mois). Vous acheterez ainsi plus de trackers quand les marchés seront bas, et moins quand ils seront hauts.

Vous voyez, c'est simple, efficace et facile. Cela s'appelle la gestion passive (pour ne pas dire de fainéants) et elle est de plus en plus populaire auprès des particuliers, notamment grâce à sa simplificité et aux nombreuses études récentes qui montrent son efficacité.

Quand vendre ses trackers MSCI World ?

De même que pour l'achat, la règle d'or est de ne vendre que quand vous en avez besoin et de le faire de manière étalée dans le temps. Sinon, laissez l'argent investi car cela vous épargnera des frais de courtage inutiles. Un investisseur passif n'est pas un trader actif, inutile de chercher à anticiper les marchés et faire des allers-retours inutiles qui ne feront que donner de l'argent à votre banque.

Peut-on faire mieux qu'un tracker MSCI World ?

Bien sûr, vous trouverez facilement sur Internet ou en discutant autour de vous des gens qui arrivent à surperformer le marché. Mais c'est juste parce que celles et ceux qui sous-performent sont moins bavards sur leurs résultats.

N'oubliez pas que le trading est un jeu à somme nulle (et même à somme négative à cause des frais de courtage important pour les particuliers). De nombreuses études montrent que la gestion passive est la plus performante, une fois les frais de gestion déduits. En résumé, le surplus de performance (s'il existe !) d'une gestion active ne vaut pas le surcoût qu'elle engendre. Nous détaillerons tout cela dans de futurs articles car il y a beaucoup à dire.

Point important et pertinent : c'est vrai qu'un tracker MSCI World ne couvre pas tout le marché dans le sens où les petites capitalisations et les marchés émergents sont moins représentés dans cet indice. Même si un panier de plus de 1 650 entreprises est plutôt bien représentatif, il est possible de faire encore plus exhaustif. Cela en vaut-il le coup ? Vaste sujet...

PEA : 5 règles simples à suivre pour investir en bourse

Investir en bourse dans un PEA est un jeu d'enfants !

Contrairement aux idées reçues, c'est à la portée de tous d'investir en bourse et de faire mieux que la majorité des gérants financiers. Pour cela, il faut utiliser la gestion passive qui consiste à acheter progressivement des fonds ETF appelés aussi trackers, à faible coût pour profiter du rendement des marchés financiers à long terme.

Voici les 5 règles simples à respecter pour investir son argent en bourse :
  1. Ouvrir un PEA dans une banque en ligne pour limiter les frais de gestion. Je vous invite à relire mon comparatif des meilleures banques en ligne pour trouver celle qui convient le mieux à votre profil d'investisseur..
  2. Verser de l'argent dans votre PEA pour pouvoir réaliser vos premiers achats de fonds ETF, en n'oubliant pas d'optimiser le coût des frais de passage d'ordre. Généralement, il vous faudra acheter pour des montants supérieurs à 500 voire 1 000 € en fonction de votre banque.
  3. Acheter régulièrement des trackers MSCI World de manière espacée dans le temps pour lisser les aléas du marché. Tous les mois ou tous les semestres sont de très bons rythmes, à faire en fonction de votre capacité d'investissement. Il n'y a pas de contrainte spécifique dessus, l'essentiel est de ne pas investir tout d'un coup !
    • Les principaux trackers MSCI World éligibles dans un PEA sont identifiables par les codes LU1681043599 (CW8 - AMUNDI ETF MSCI WORLD UCITS ETF) et FR0011869353 (EWLD - LYXOR UCITS ETF PEA MSCI WORLD C-EUR)
  4. Gardez toujours de côté un peu de liquidités (5 à 15 % du portefeuille) pour profiter des périodes de crises. Il y en a toujours eu, il y en aura toujours, et ce sont les meilleurs moments pour booster vos portefeuilles en achetant un peu plus que d'habitude.
  5. Conservez vos trackers le plus longtemps possible avant de les vendre, pour profiter de l'effet boule de neige (les intérêts produisent des intérêts !). C'est la patience qui fera de vous un bon investisseur long terme. Il parait que c'est Albert Einstein qui aurait dit : "les intérêts composés sont la plus grande force dans tout l'univers".
Rappel important : pour bénéficier des avantages fiscaux du PEA, il faudra le garder ouvert au moins 5 ans. Enfin, pour retirer votre argent du PEA, il faut bien entendu vendre vos trackers, et comme les achats, il faut le faire de manière lissée dans le temps pour limiter les aléas boursiers.

Et voilà, rien de plus simple, vous voilà maintenant prêt à devenir un investisseur passif heureux, sans passer plus de 15 minutes par mois en gestion ! Et je vous garantis que vos résultats sont bien meilleurs que la quasi-totalité des gérants de fonds, si on tient compte des frais de gestion.