Liste 2020 des meilleurs fonds pour son assurance-vie Fortuneo

Fortuneo propose une des meilleures assurances-vie du marché, en plus d'être une excellente banque en ligne compétitive. Des centaines de fonds en unité de compte sont proposés : pas simple pour un investisseur débutant de s'y retrouver. J'ai donc décidé de vous fournir ici un état des lieux simplifié et synthétique des meilleurs fonds 2020 pour investir votre argent.

Les meilleurs fonds 2020 pour investir son argent dans l'assurance-vie Fortuneo

Si ouvrir une assurance-vie est à la portée de n'importe qui, faire le choix des fonds pour y investir son argent est une autre paire de manche. Trop souvent, les particuliers font confiance à la gestion pilotée proposée par leur assureur mais cela a un coût (1 % par an si vous êtes très chanceux, mais plutôt 2 à 4 % généralement), parfois un peu masqué d'ailleurs. D'autres préfèrent jouer la prudence et investissent majoritairement sur les fonds en euros dont le rendement est garanti. Malheureusement, ce genre de fonds ne rapportent plus grand chose de nos jours, en cette époque de taux d'intérêt bas. Ainsi, même si l'assurance-vie est plébiscitée par les Français, elle est dans la grande majortié des cas très mal optimisée pour un investissement long terme rentable...

Selon moi, la règle la plus efficace et la plus simple pour investir son argent dans son assurance-vie est de respecter la loi des 25 % fonds en euros, 25 % en actions internationales, 25 % en obligations internationales et 25 % en immobilier, à chaque versement d'argent. Mais encore faut-il savoir quels fonds précisément choisir ! Vous trouverez mes suggestions personnelles dans la suite de ce billet.

Quant à la fréquence des versements, je ne peux que vous conseiller de faire de l'investissement progressif. Idéalement, si vous pouvez faire un versement régulier de quelques dizaines voire centaines d'euros tous les mois, vous arriverez ainsi à lisser au mieux les aléas des marchés. Comme il n'y a pas de frais d'entrée ni de frais de transactions sur l'assurance-vie Fortuneo, il faut en profiter !

Les meilleurs fonds en euros

Les fonds en euros sont très populaire auprès des particuliers parce qu'ils garantissent le capital qui est assuré financièrement par la banque. En contrepartie de cette sécurité, le rendement est relativement faible comparés aux fonds actions ou immobiliers.

Sauf si vous souhaitez retirer votre argent dans les cinq à dix prochaines années, il n'y a aucun intérêt à mettre plus de 25 % de votre argent sur ces fonds en euros, pour investir efficacement votre argent.

Fortuneo propose deux fonds en euros qui font chaque année partie du top 3 des meilleurs fonds euros

Fortuneo propose deux fonds en euros : Suravenir Opportunités et Suravenir Rendement. Il n'y a pas photo sur le choix à faire : je vous conseille sans hésiter Suravenir Opportunités qui offre un meilleur rendement pour la même sécurité. Pour l'année 2018, le rendement de Suravenir Opportunités était de 2,8 % contre 2 % pour Suravenir Rendement. La seule contrainte est que pour tout versement d'argent, vous ne pouvez mettre que 50 % du total sur ce fonds en euros. Mais comme évoqué plus haut, ce n'est pas vraiment une contrainte dans le sens où il est peu rentable d'investir beaucoup sur les fonds en euros pour le long terme.

Les meilleurs fonds en actions

Les actions sont les actifs les plus risqués mais aussi les plus rentables sur le long terme. Afin de limiter les risques, il est important de diversifier au mieux et ne pas se restreindre à un seul secteur industriel ou une seule zone géographique. De plus, la clé du succès sur le long terme tient aussi dans l'optimisation des frais de gestion.

Pour cela, les trackers MSCI World sont le meilleur investissement pour un particulier. Ils permettent de diversifier sur tous les secteurs industriels dans le monde entier, et à des frais très réduits

Fortuneo propose des dizaines de fonds en actions internationales

Fortuneo fait partie des assurances-vies qui propose un fonds ETF MSCI World (FR0010315770 Lyxor MSCI World UCITS ETF - D). Pour moi, ce fonds est largement suffisant pour exposer son portefeuille au marché actions, il n'est pas nécessaire de prendre d'autres fonds. Vous remarquez d'ailleurs que cet ETF MSCI World fait partie des meilleures performances boursières sur le long terme avec une volatilité plutôt faible. Contrairement à ce qu'on peut parfois entendre, il n'est pas plus risqué de n'investir que sur un seul fonds ETF.

Les meilleurs fonds en obligations

Les obligations sont des prêts long terme (plusieurs années voires décennies) qui rémunèrent l'investisseur grâce aux intérêts perçus. Ce marché est très sensible à ce qu'on appelle le marché des taux. Ce sont des actifs généralement plus sûrs que les actions, lorsqu'ils s'agit d'obligations dites de qualité et non spéculatives.

Je vous invite à mettre une partie de votre portefeuille dans les obligations (de préférence internationales afin de diversifier au mieux) pour augmenter la diversification et se dé-corréler des aléas du marché actions. Même si le rendement est moins bon sur le long terme que les actions, vous serez moins impactés par un krach boursier sur les actions avec cette diversification supplémentaire.

Quelques fonds en obligations internationales sont proposées par Fortuneo

Fortuneo propose principalement 4 fonds dédiés aux obligations internationales. Il faut privilégier les fonds ayant un fort encours (pour garantir une certaine liquidité), un long historique, de faibles frais pour les clients Fortuneo et se focalisant sur des obligations ayant de bons rendements (donc des prêts plus risqués mais plus rémunérateurs). Ainsi, je vous conseille soit le fonds Allianz Euro High Yield RC (FR0010032326), soit Amundi Oblig Internationales (FR0010156604). Vous pouvez aussi faire un mix de ces deux fonds.

Les meilleurs fonds immobilier (SCI, SCPI et OPCI)

Mettre de l'immobilier dans son assurance-vie est indispensable ! Les fonds SCI, SCPI ou OPCI diffèrent légèrement au niveau des statuts et des règlements, mais d'un point purement financier, pour un particulier, c'est quasiment la même chose. L'argent investi vous rend propriété d'une fraction d'un parc immobilier, et vous touchez donc une fraction proportionnelle de tous les loyers reçus, déduits de toutes les charges de gestion. L'immobilier permet de dynamiser son portefeuille (avec des rendements aux alentours de 5 %) et de dé-corréler sa performance du marché boursier.

Fortuneo propose un large choix de fonds en SCI et SCPI

Fortuneo propose actuellement 6 fonds immobilier. Vous pouvez lire la fiche de chacun d'eux pour voir notamment si les gains issus des loyers sont distribués mensuellement (ils vous seront alors versés dans le fonds en euros Suravenir Rendement) ou capitalisés (la valeur de la part du fonds augmentera ce qui génèrera une plus-value pour vous), et s'il s'agit d'immobilier pour particuliers ou entreprises, ainsi que la répartition géographique des biens.

Je pense que la plupart des fonds immobiliers proposés par Fortuneo se valent, mais personnellement, je n'investis que sur ceux qui ont fait leur preuve depuis longtemps avec un rendement moyen de 4 à 5 % annuel. Aujourd'hui, mes fonds préférés sont les suivants :
  • SCI Capimmo (QS0002005277) : composé d'immobilier d'entreprises et de bureaux en France
  • SCPI Primovie (QS0002005324) : plus original, ce fonds est composé d'immobilier d'établissements de santé et d'éduction. Les gérants pensent qu'avec la politique de natalité et le vieillissement de la population ainsi que les financements publics en France, ce type d'immobilier est très rentable et a beaucoup d'avenir. Pourquoi pas sur le raisonnement... Cela permet surtout de diversifier dans le type d'immobilier.
  • SCPI Patrimmo Commerce (QS0002005299) : composé d'immobilier de centres commerciaux dans les grandes villes de France
  • SCPI Primopierre (QS0002005285) : composé d'immobilier de bureaux autour de Paris et de Lyon principalement
Une différence importante pour l'épargnant entre le fonds SCI Capimmo et les autres fonds SCPI est que la SCI capitalise les revenus issus des loyers alors que les SCPI distribuent une partie des revenus du loyer tous les mois, exactement comme un dividende, et ces revenus distribués sont automatiquement versés sur le fonds en euros Suravenir Rendement. De plus, seule la SCI est éligible aux versements programmés mensuels : les autres fonds SCPI ne peuvent être sélectionnés que lors des versements ponctuels.

Et les autres fonds (diversifiés, métaux, non classifiés...) ?

Fortuneo propose aussi un large choix de fonds dits diversifiés (mélange de produits financiers divers comme des actions, des obligations, des produits dérivés, etc.). Il y a aussi des fonds investis en matières premières comme le Certificat 100 Metaux Precieux (NL0006191470) qui permet de suivre l'évolution des prix des 4 principaux métaux (or, argent, platine, palladium).

Néanmoins, je trouve qu'il y a peu d'intérêt à investir sur ces fonds :

  • Les fonds diversifiés ne vous apporteront pas plus de diversification si vous avez déjà un portefeuille composé d'actions, d'obligations, d'immobilier et de fonds en euros. Au contraire, vous paierez des frais de gestion plus élevés dans ce genre de fonds gérés.
  • Les fonds en matières premières peuvent apporter une nouvelle diversification à votre portefeuille mais contrairement aux autres actifs, ils ne rémunèrent pas l'investisseur ni en dividendes, ni en loyers mais uniquement si le prix des matières premières augmentent. Contrairement aux croyances populaires, ce n'est pas systématique et je vous invite à lire cette page sur le célèbre pari Ehrlich-Simon pour comprendre.

Enfin, chose amusante : l'assurance-vie de Fortuneo permet même d'investir contre le marché au travers du fond Elan France Indice Bear (FR0000400434) qui réplique l'inverse de l'indice CAC 40. Autant vous le dire tout suite : investir dans ce genre de fonds pour son assurance-vie relève du suicide pour votre épargne... En effet, les marchés sont haussiers sur le long terme mais aussi et surtout les ETF baissiers sont soumis à l'effet beta slipping qui leur fait perdre de la valeur au fil du temps.

Conclusion

Fortuneo propose une large gamme de fonds pour investir son argent dans l'assurance-vie. Néanmoins, je suis partisan du simple mais efficace : pas besoin de disperser vos versements sur des dizaines de fonds. Il suffit de moins de 10 fonds pour diversifier son épargne entre les fonds en euros, les obligations, les actions et l'immobilier. C'est largement suffisant et parfaitement efficace pour valoriser votre épargne sur le long terme. Ne perdez pas votre temps à essayer d'être le meilleur gérant ou de vouloir optimiser votre portefeuille comme un professionel : le potentiel et hypothétique gain n'en vaut pas la chandelle pour le temps consacré...

Si vous souhaitez ouvrir une assurance-vie auprès de Fortuneo, vous pouvez utiliser mon code parrainage fortuneo 12644522 pour bénéficier d'une prime bonus de 200 euros (sous réserve d'un versement d'au moins 5 000 euros) ou de 150 euros sinon. C'est mieux que les 80 euros habituellement versés, sans mon code parrain.

Est-ce que le nouveau Plan Epargne Retraite est vraiment intéressant ?

Le tout nouveau PER (Plan Epargne Retraite) permet d'épargner de l'argent pour sa retraite ou pour l'achat d'une résidence principale, tout en offrant une déduction des sommes versées sur le revenu imposable. Si vous payez beaucoup d'impôts sur les revenus et que vous pensez qu'à la retraite, vous serez sur une tranche d'imposition plus faible, alors le PER est un bon complément à l'assurance-vie et au PEA pour investir son argent.

Le nouveau Plan Epargne Retraite (PER) a été lancé grâce à la Loi Pacte en 2019

En ce moment, les négociations autour de la nouvelle loi retraites agite beaucoup les médias et le paysage politique. Mais peu de gens savent qu'un nouveau Plan d'Epargne Retraite (PER) est entré en vigueur depuis octobre 2019 suite à la Loi Pacte.

Sous certaines conditions seulement (notamment si vous payez beaucoup d'impôts sur les revenus), le PER s'avère être un bon placement complémentaire aux indispensables PEA et assurance-vie. Je vais vous expliquer pourquoi dans ce billet.

L'épargne retraite en France : un véritable casse-tête parmi les trop nombreux dispositifs

L'épargne retraite est peu développée en France avec seulement 230 milliards d'euros d'encours total (contre 1 700 pour l'assurance-vie et plus de 400 pour le livret A et le LDDS). Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène mais il est certain que les nombreux dispositifs d'épargne existants (plan Madelin, PERCO, PERP, plan Article 83) ne facilitent pas le choix de l'épargnant. Je vous invite à jeter un oeil sur cet article qui récapitule tous les dispositifs d'épargne retraite disponibles.

L'autre aspect qui rebute beaucoup les épargnants est que les plans d'épargne dédiés à la retraite ne permettent de récupérer son argent qu'à la retraite. Notre biais court-termiste ne nous incite guère à investir de l'argent dans ces dispositifs quand on sait qu'on peut retirer ses gains bien plus tôt et à conditions avantageuses avec l'assurance-vie ou le PEA.

Le nouveau PER : ses avantages et ses inconvénients

Sans être une révolution pour l'épargnant, la Loi Pacte a eu au moins le mérite de ne pas le pénaliser et d'offrir des ajustements plutôt positifs dans l'ensemble. Le PER ne déroge pas à la règle : ce nouveau dispositif d'épargne retraite s'avère être le plus intéressant pour l'investisseur qui souhaite préparer sa retraite en réduisant ses impôts sur les revenus. Voici les avantages et inconvénients du PER.

Avantages

Comme les autres dispositifs d'épargne retraite comme le PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire), verser de l'argent sur son PER vous permettra de déduire ces sommes de vos revenus. Attention, ce n'est pas une réduction d'impôts sur les revenus (c'est-à-dire un montant à soustraire de l'impôt que vous devez payer) mais bien d'une déduction sur les revenus déclarés. Ainsi, si vous versez 1 000 euros dans votre PER et que vous déclarez 50 000 euros de revenus imposables, alors le calcul de l'impôt sur les revenus ne se fera plus que sur 49 000 euros.

La déduction offerte par le PER n'est pas soumise au plafonnement des niches fiscales (10 000 euros par an). Par contre, la déduction des revenus offertes par le PER est soumise à un autre plafond : le maximum entre 10 % de vos revenus ou 4 052 euros (ce qui correspond à 10 % du plafond annuel de la sécurité social en 2019).

En fonction de votre tranche d'imposition marginale (14 %, 30 %, 41 % ou 45 %), il est plus ou moins intéressant de verser de l'argent dans son PER. Par exemple, à un taux d'imposition marginal de 30 % : verser 2 000 euros sur votre PER vous permettra de réduire votre impôt final de 600 euros. Attention : comme je l'expliquerai dans la partie des inconvénients, la sortie du capital sera bien soumise à l'impôt sur les revenus. La déduction offerte n'est en faite que temporaire jusqu'à la sortie de l'argent du plan d'épargne...

Un autre avantage du PER par rapport au PERCO est que le choix des fonds est généralement plus large et intéressant. Cela dépend de la banque ou l'assureur dans lequel vous ouvrez votre PER, mais le plus souvent, vous aurez accès aux mêmes fonds qu'une assurance-vie.

Enfin, le PER est aussi le seul dispositif d'épargne retraite avec le PERCO à proposer la sortie du capital sous forme d'argent et non de rente viagère. C'est son principal avantage par rapport aux autres dispositifs d'épargne retraite. Sachez que les sorties en rentes viagères sont généralement un mauvais plan sauf si vous êtes certain de vivre longtemps et suffisamment en bonne santé pour profiter de votre argent. Rappelons que le PERP permet aussi de sortir en capital mais à hauteur de 20 % seulement du montant total.

Inconvénients

La sortie du capital ne peut être faite qu'au moment de la retraite sauf en cas de situation de déblocage anticipé : accident de la vie (ce que je ne vous souhaite pas) ou achat de la résidence principale (ce qui est bien plus probable de vous arriver). C'est moins contraignant qu'un PERP mais c'est tout de même une contrainte forte. C'est d'ailleurs le principal inconvénient qui rebute les investisseurs de placer leur argent dans le PER.

L'autre inconvénient est que les revenus sortis du PER sont soumis aux prélèvements sociaux et aussi à l'imposition sur les revenus ! Cela signifie que si vous placer 1 000 euros en 2020, vous aurez une déduction sur vos revenus... Mais lorsque vous sortirez ces 1 000 euros (plus les éventuelles plus-values) en 2060, alors cet argent sera à ajouter à vos revenus imposables.

On comprend donc qu'il est intéressant de mettre de l'argent dans son PER si et seulement si on estime que sa tranche d'imposition marginale va diminuer au moment de sa retraite. Dans la très grande majorité des cas, c'est ce qui se passe en réalité. Mais il peut y avoir des cas exceptionnels : séparation d'un conjoint à faibles revenus, reconversion professionnelle qui fait augmenter fortement les revenus, héritage ou autre sources importantes de revenus à la retraite, etc. Dans ces situations particulières, il est probable que votre imposition augmente au moment où vous sortirez votre argent de votre PER.

Enfin, il y a toujours le risque fiscal que les règles changent d'ici que vous retiriez votre argent de votre PER. Mais là, ce risque existe pour tous les dispositifs d'investissement existants. D'où l'importance de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier...

Le moment idéal pour investir son argent pour sa retraite est maintenant

Comment bien investir son argent pour préparer sa retraite ?

Préparer sa retraite ou plus généralement son avenir nécessite de diversifier ses placements aussi bien en termes d'actifs achetés qu'en termes de dispositifs d'épargne (afin d'optimiser au mieux la fiscalité).

En plus des indispensables assurance-vie et PEA, je vous conseille d'avoir aussi une épargne salariale (au travers d'un PEE et d'un PERCO) si votre entreprise le propose : cela vous permettra de ne pas payer d'impôts sur les revenus sur les primes d'intéressement et de participation (même au moment de la sortie du capital).

Pour compléter ces plans d'épargne, un PER s'avère aussi intéressant uniquement sous ces conditions :
  • Vous payez un montant non négligeable d'impôts sur les revenus (rappelez-vous que la moitié des foyers fiscaux ne payent pas d'impôts sur les revenus)
  • Vous estimez qu'au moment de la retraite, vous serez moins imposés qu'aujourd'hui (ce qui arrive dans la grande majorité des cas sauf  cas exceptionnel comme un héritage générant d'important revenus ou reconversion avec une forte hausse du salaire)
En plus de ces plans d'épargne, pour préparer sa retraite, il ne faut surtout pas négliger l'investissement dans l'immobilier locatif : si votre situation personnelle est suffisamment solide pour décrocher un prêt à un taux intéressant et si vous avez un peu de temps à y consacrer (car cela demande bien plus de temps que de gérer un PEA ou une assurance-vie), alors acheter un bien immobilier pour le louer en LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) en régime frais réel s'avère être un excellent investissement sur le long terme. J'en parlerais lors de prochains articles sur mon blog. Une section sera d'ailleurs consacrée aux investissements immobiliers.

Enfin, n'oubliez pas que le moment idéal pour investir son argent pour sa retraite est maintenant !

Assurance-vie, PEA, PEE, livrets... : comment investir son argent pour le court, moyen et long terme ?

Quelle épargne privilégier pour le court, moyen et long terme ?

Voici une question essentielle et primordiale dans l'investissement : quel support d'épargne choisir pour quel horizon de placement ? Et pourtant, rares sont les particuliers qui s'y intéressent... Même s'il n'y a jamais de règles figées dans le marbre dans l'investissement, surtout avec les règles fiscales françaises qui changent chaque année, voici quelques grands principes qui peuvent vous guider sur comment investir votre argent en fonction de votre horizon de placement.

L'épargne court terme, à moins de 3 ans

Sur un horizon de 1 à 3 ans, on parle généralement d'épargne court terme. Sur une telle durée, vous n'arriverez pas à faire fructifier votre épargne sauf à prendre énormément de risques. Selon moi, cela n'en vaut jamais la peine à moindre d'avoir des dons de voyance ! Il faut donc garder juste assez d'épargne pour les aléas et l'investir sur des supports sans risque. Voici la liste des supports sans risque qui sont vraiment utiles pour l'épargne court terme :
  • Comptes courants : pas besoin de présenter les comptes courants ! La seule chose à garder en tête, c'est qu'ils ne produisent jamais des intérêts et que même avec une autorisation de découvert (c'est-à-dire d'un solde négatif), vous devrez payer des agios ou des frais si votre solde est négatif. Il faut donc surveiller régulièrement (au moins tous les mois) ses comptes courants. Faites aussi attention aux mouvements suspects. Certaines arnaques peuvent retirer des petits montants en plusieurs fois et étalés dans le temps pour passer inaperçu. Si vous voyez et que vous utilisez votre carte bancaire à l'étranger, cela peut vous arriver plus fréquemment !
  • Livret A : le livret le plus populaire en France permet d'épargner jusqu'à 22 900 euros (hors intérêts), mais le taux de rémunération est malheureusement bien faible à seulement 0,75 %, donc inférieur à l'inflation en ce moment. L'argent y est disponible à tout moment.
  • LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) : ce livret permet d'épargner jusqu'à 12 000 euros, et fonctionne comme le livret A sauf qu'il faut être majeur pour en ouvrir un.
  • LEP (Livret d'épargne populaire) : le livret d'épargne populaire est réservé aux personnes ayant des revenus modestes. Il permet d'épargner à un taux supérieur au livret A (aujourd'hui 1,25 %) et jusqu'à 7 700 euros (hors intérêts capitalisés). Ce livret est à privilégier si vous êtes éligible.
  • Livret jeune : le livret jeune est réservé aux 12-25 ans, et bénéficie d'un taux de rémunération annuel net supérieur à 0,75 %, librement fixé par les banques. Très souvent, les banques proposent entre 1 et 2 % pour attirer les jeunes. Malheureusement, le plafond va vite limiter vos gains. En effet, vous ne pourrez pas verser plus de 1 600 euros. Sur une durée de 14 ans (entre 12 et 25 ans), avec un taux à 1,75 %, vous pouvez gagner 224 euros de plus par rapport à un livret A. C'est toujours ça de pris.
Selon moi, il est inutile d'ouvir des super livrets appelés aussi livrets boostés pour des raisons de fiscalité, car ils vous offriront un rendement net annuel inférieur au livret A ou au LDDS, sauf si vous ne payez aucun impôt sur les revenus. Mais généralement, si vous êtes dans cette situation, vos livrets A ou LDDS ne sont pas pleins.

L'épargne court terme pose généralement une difficulté : celle d'estimer le montant de l'argent dont on peut avoir besoin. Cela est très variable et dépend de votre situation, si vous avez des revenus stables et comment vous dépensez votre argent. La première chose à faire est d'estimer le plus précisément possible vos dépenses mensuelles moyennes. Pour cela, vous pouvez repartir de vos relevés de compte, utilisez les applications smartphone de suivi de budget (il y en a de nombreuses gratuites et très bien faites) ou alors de tenir à jour un simple journal de bord de dépenses. Ensuite, c'est à vous de voir si vous souhaitez que votre épargne court terme couvre 3 à 12 mois de vos dépenses mensuelles moyennes, en fonction de la stabilité de votre situation.

L'épargne moyen terme, entre 3 et 5 ans

Sur un horizon de 3 à 5 ans, on parle parfois d'épargne moyen terme. Cette réserve d'argent sert généralement pour les achats importants comme une voiture, une rénovation ou des travaux importants. C'est l'horizon temporel le plus difficile à gérer pour valoriser son épargne. En effet, c'est souvent trop court pour espérer des plus-values significatives et pas assez long pour se permettre de prendre des risques avec des placements plus dynamiques.

Cependant, pour moi, il est possible d'investir sur ces supports pour un horizon inférieur à 5 ans :
  • PEE (Plan d'Epargne Entreprise) : parfois appelé PEG pour Plan Epargne Groupe dans les grandes entreprises, le PEE s'avère être un excellent moyen pour placement son argent sur un horizon moyen terme. En effet, il existe de nombreux cas de déblocages anticipés qui permettent de sortir son argent avant 5 ans. De plus, grâce aux gains liés à la fiscalité très douce de ce support (pas d'impôt sur les revenus pour les plus-values) et aux éventuels abondements de votre entreprise, le PEE peut vous rapporter beaucoup d'argent sur un horizon moyen terme.
  • Tracker obligataire LYXOR PEA OBLIGATIONS ETAT EURO UCITS ETF (OBLI - FR0013346681) dans un PEA : actuellement, il existe un seul tracker obligataire éligible au PEA. Il présente l'avantage de pouvoir investir dans des obligations relativement sûres pour du moyen terme au travers de l'enveloppe fiscale très avantageuse du PEA. Cela peut être un bon compromis pour investir son argent et espérer un rendement supérieur au livret A avec un risque très maitrisé. Attention néanmoins aux frais de passage d'ordres (à l'achat et à la vente) qui peuvent largement amputés vos gains. Je vous invite à lire mon article sur les frais des différents PEA proposés par les banques en ligne pour trouver celle qui vous convient le mieux.
Le PEL (Plan Epargne Logement) ne présente aujourd'hui plus aucun avantage pour l'épargnant : les taux d'emprunt pour l'immobilier sont historiquement bas, le taux des intérêts du PEL est à 1 % brut avec des gains soumis à l'impôt sur les revenus dès la première année d'épargne. Bref, passez votre chemin même si votre banque essaie de vous en vendre... Sauf si vous croyez fermement à une remontée fulgurante des taux d'emprunt immobilier dans les 10 prochaines années !

On remarque donc que pour un épargnant qui ne peut pas profiter d'épargne salariale, il est extrêmement difficile d'avoir un bon support pour de l'épargne moyen terme. C'est pour cela que je conseille de démarrer très tôt à épargner sur le long terme via une assurance-vie pour être ensuite en mesure de retirer de l'argent régulièrement au fil des années, avec une fiscalité adoucie.

L'horizon de placement est le premier critère déterminant pour votre stratégie d'investissement

L'épargne long terme, au-delà de 5 ans

Il existe une multitude de placements possibles pour un horizon long terme. Certains sont très exotiques (vins, matières premières, art, etc.), souvent volatils, d'autres nécessitent d'avoir une épargne importante... Mais selon moi, les principaux supports pour investir son argent sur le long terme sont les suivants. Et il n'est absolument pas nécessaire d'en avoir d'autres, sauf si vous avez une fortune de plusieurs millions d'euros.
  • Assurance-vie : c'est l'épargne préférée des Français. En effet, l'assurance-vie vous permet de placer votre argent, sans limite de plafond, sur des fonds très variés (actions, obligations, fonds sécurisés en Euros, immobilier, diversifiés, etc.) et vous bénéficiez d'une fiscalité avantageuse si l'argent a passé 8 ans dans l'assurance-vie. De plus, c'est le support idéal pour transmettre son patrimoine en limitant les frais de successions. L'assurance-vie peut être ouverte dès la naissance d'un enfant, donc si vous pouvez y mettre quelques centaines d'euros, il ne faut pas hésiter. Le plus important est de bien choisir sa banque pour avoir une assurance-vie ayant aucun frais d'entrée ni de sortie, et proposant un vaste choix de fonds. Selon moi, Fortuneo est la meilleure banque pour une assurance-vie en 2019.
  • PEA (Plan Epargne Actions) : le PEA est le support d'investissement le moins répandu en France, et pourtant c'est le plus efficace pour faire fructifier son argent à long terme. Vous ne pouvez pas y verser plus de 150 000 euros mais bien sûr, la valorisation n'est pas limitée. Le PEA vous permet d'acheter des actions d'entreprise, et via les trackers vous pouvez même investir à l'international ou dans des obligations. La fiscalité est très avantageuse (pas d'impôt sur les revenus) si le PEA a au moins 5 ans d'ancienneté. Donc ne perdez pas de temps pour en ouvrir et prendre date. Contrairement à l'assurance-vie, l'argent n'a pas besoin d'être investi pendant 5 ans : c'est seulement la date d'ouverture du plan d'épargne qui compte, et pas les dates de versement.
  • PEA-PME : le PEA-PME fonctionne exactement comme le PEA mais vous êtes restreint à investir dans des actions d'entreprises de tailles moyennes. Quant au plafond des versements, il est limité à 75 000 euros. Le PEA-PME n'est intéressant que si vous ne pouvez plus verser d'argent dans votre PEA. Par contre, il nécessite un peu plus de gestion... J'essaierai de faire un peu plus souvent des billets sur la gestion des PEA-PME car je sais que c'est un besoin qui me remonte régulièrement et ce n'est pas facile à aborder pour un néophyte.
  • PERCO (Plan d'Epargne Retraite COllectif) : le PERCO est un dispositif réservé à certains salariés d'entreprise. Généralement, si vous pouvez avoir un PEE, vous pouvez aussi ouvrir un PERCO. Les cas de déblocage se font plus rares, et dans la quasi-totalité des cas, il faut attendre de partir à la retraite pour toucher l'argent. Néanmoins, cela reste un excellent support d'investissement car vous n'aurez pas à payer d'impôts sur les revenus sur l'argent placé dans un PERCO, et vous toucherez très certainement un abondement non négligeable de votre entreprise. De plus, la majorité des PERCO proposent suffisamment de fonds pour diversifier votre épargne et prendre le moins de risque possible sur le long terme.
  • L'immobilier : acheter un bien immobilier reste toujours un moyen très efficace pour placer son argent sur le long terme. L'immobilier permet d'utiliser l'effet de levier du crédit pour maximiser son rendement surtout si votre situation (âge, revenus, santé...) vous permet d'emprunter à des taux bas. Par contre, cela demande beaucoup de gestion (souvent sous-estimée par les investisseurs débutants) et ce n'est pas sans risque. Si vous en avez les moyens, cela reste néanmoins une piste à ne pas oublier, surtout si vous avez déjà investi plus de 100 000 euros sur les autres moyens d'épargne.
Tous les autres supports d'investissements sont, selon moi, soit trop risqués, soit superflus. Pour 99 % des épargnants, avoir un livret A, un LDDS, une assurance-vie, un PEA, un PEA-PME, un PEE, un PERCO et éventuellement un peu d'immobilier pierre sont largement suffisants pour épargner tout au long de sa vie, et générer suffisamment d'intérêts et de plus-values pour s'offrir une belle retraite dorée.